Agence Normandie

Rouen - 76100

+33 644 22 99 01

contact@webkiwix.fr

Lun - Ven : 9H - 18H

La boutique est ouverte

Livraison Gratuite

En France Métropolitaine

La vectorisation : fichier matriciel ou fichier vectoriel

Pascal BOCHET
Pascal BOCHET

Fondateur de Webkiwix.fr

Le fichier vectoriel et le fichier matriciel : quel format utiliser en création graphique et impression ?

Les spécialistes : graphistes et imprimeurs emploient fréquemment le terme « vectorisation » ou fichier vectorisé, en ce qui concerne le résultat en matière de qualité visuelle et graphique.

Mais quel format utiliser ? Comme tout néophyte, la question est de savoir pourquoi vectoriser un fichier. Et en quoi consiste ce procédé ? Pour cela, nous vous expliquons la différence entre le fichier vectoriel et le fichier matriciel et quel format utiliser en création graphique et impression. En effet, vous avez certainement dû avoir besoin de faire appel à un imprimeur qui vous a demandé de lui envoyer des fichiers avec un format spécifique, et là vous avez été confronté à une difficulté : comment faire ? Eh bien, nous vous en révélons tous les secrets.

Qu’est-ce que la vectorisation ?

Dans les métiers de l’imprimerie et plus précisément chez les graphistes l’utilisation du terme vectorisation est habituelle. Mais qu’est-ce que la vectorisation ? Vous créez votre logo, vous choisissez les photos que vous souhaitez intégrer dans votre brochure. Puis, ces étapes terminées, vous vous rapprochez de votre imprimeur, afin de lui faire parvenir vos fichiers, or ; ces derniers ne sont pas vectorisés, mais matriciels.

Alors tout se complique, nous allons voir pour quelles raisons la vectorisation s’utilise. En fait, c’est un format préconisé par les imprimeurs afin de garantir la qualité d’une image, permettant ainsi de travailler le support sous différentes tailles notamment en matière d’extension.

Lors du transfert de vos documents à votre imprimeur vous lui faite parvenir des fichiers matriciels dont la qualité n’est pas exploitable, surtout quand des agrandissements sont nécessaires.

Nous allons voir ce qui distingue ces deux types de fichiers.

Qu’elle est la différence entre un fichier matriciel et vectoriel ?

Vous avez certainement été confronté à ce retour d’email de la part de votre graphiste ou de votre imprimeur. En effet, il vous informe que votre fichier (envoyé avec beaucoup de soin) a un problème et ne peut pas être exploité !

En tant que créateur graphique, je vous explique la raison pour laquelle votre fichier n’est pas vectorisé et n’a pas le niveau de qualité requis pour aboutir au résultat souhaité.

Alors, quelle est la différence entre un fichier vectoriel et matriciel ?

Le format vectoriel

La vectorisation d’une forme géométrique transforme chaque contour en segments qui sont liés entre eux selon une formule mathématique. En effet, cette technique d’augmentation du format est réalisable à l’infini sans perdre de sa qualité.

Le format matriciel

Un fichier matriciel ou bitmap se compose d’un ensemble de points appelés pixels qui forme l’image. Cependant, ce format perd de sa qualité et se déforme au moment de l’agrandissement, c’est la pixellisation, alors que le fichier vectoriel pourra être étiré et élargi en gardant une qualité constante.

 

La vectorisation : fichier vectoriel et fichier matriciel quelle différence ?

Pourquoi les imprimeurs demandent-ils des fichiers vectoriels ?

La qualité est un atout majeur lors de l’impression, aussi afin d’éviter tout risque d’impression pixellisée et garantir la stabilité graphique, les imprimeurs demandent des fichiers vectoriels à leurs clients.

Le traitement des polices de caractères est une raison non négligeable puisque le fichier contient des polices non vectorisées. Donc le logiciel de l’imprimeur risque fort de transformer le fichier en intégrant une typographie par défaut si vous ne transmettez pas la vôtre. Le visuel est alors non conforme au souhait attendu et l’impression doit être renouvelée.

L’évolution graphique est constante et l’œil avisé des professionnels sait reconnaître les coquilles  et manquements au moment de l’envoi de vos fichiers.

Quel est le lien entre le fichier vectoriel et son extension ?

Les fichiers matriciels avec les extensions : GIF, JPG, PNG ou TIFF sont des supports figés et toutes les modifications d’échelle provoquent une dégradation de la qualité. À contrario, un fichier vectoriel enregistré avec les extensions : AI, IND, EPS ou PDF garde en mémoire la proportion des segments qui peuvent être agrandis à volonté.

Attention, certains clients envoient un fichier avec les extensions : AI, EPS ou PDF contenant un visuel non vectorisé. Dans ce cas, le créateur graphique avertit de la défaillance et de la qualité visuelles.

Pourquoi fournir des photos en HD dans vos création ?

Lorsque nous souhaitons intégrer des visuels dans nos créations, ces derniers doivent être de très bonne qualité : en haute définition (HD). Le principe est le même que la vectorisation sur l’aspect pixellisation. Ainsi, une image de 300 Dpi correspond au nombre de pixels en largeur et en hauteur : 300×300 px. Cela assure une qualité d’image optimale et parfaitement adaptée à l’impression.

Quelles sont les créations possibles avec un fichier vectoriel ?

Outre la variabilité de l’échelle que nous avons abordée plus haut, le fichier vectoriel permet de varier la palette de couleurs des différentes zones vectorisées. De plus, des superpositions sont possibles : déformer l’image ou les caractères, mettre en avant des effets graphiques : ombrages ou textures.

Afin d’obtenir un produit marqué ou imprimé avec le meilleur effet, procédez à toutes ces vérifications techniques de conformité, avant l’envoi au professionnel.

Enfin, votre créateur graphique sait quels fichiers sont exploitables pour une impression de qualité, n’hésitez pas à lui demander des conseils ou bien une vérification afin d’éviter les allers-retours pour non-conformité. Cette étape sera un gain de temps pour vous et pour votre expert.

Cet article vous a plu ? Continuez avec les nouvelles techniques d’impression.

Article rédigé par Isabelle Humblot – Rédactrice web SEO

A lire également

Tendance typographique

Cette crise sanitaire fait apparaître un débordement graphique des polices de caractère assez plaisant.

Custom Design
x
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique