Agence Normandie

Rouen - 76100

+33 644 22 99 01

contact@webkiwix.fr

Lun - Ven : 9H - 18H

La boutique est ouverte

Livraison Gratuite

En France Métropolitaine

Humaniser le marketing !

Pascal BOCHET
Pascal BOCHET

Fondateur de Webkiwix.fr

La revanche du commerce matérialisé !

Historiquement, présenter un produit ou un service passait par une campagne au travers les canaux classique de publicité. Télévision, presse, courriel, ont fait partie de notre quotidien pour nous informer des tendances et nouveaux produits sur le marché. Bon nombre de marketeur de renom ces dernières années ont compris que le marketing devait prendre un virage à 180°. Ce schéma se voyait effectivement de moins en moins efficace. Humaniser le marketing ! Cette mutation n’était pas si simple à mettre en œuvre. Et puis, l’explosion des médias sociaux est venu bouleverser la donne. Cette transformation de nos habitudes de consultation supplante l’énorme machine marketing bien implanté dans nos sociétés de consommation.

Le ciblage naturel des influences

Et bien voilà une nouvelle positive pour tout ceux qui persiste à penser que la vente doit passer par la phase relation humaine, vente physique et écoute client. Je ne parle pas ici de concepts  mais bel et bien de stratégie commerciale réelle. Ces stratégies qu’appliquent la majorité des grandes enseignes de vente qui se perdent dans la vente a distance au détriment de leur approche client directe.

Certes, la méthode du commerçant itinérant a déjà fait ses preuves. On a toujours vendu en approche direct, ne serait-ce qu’en magasin. Mais comment les grandes marques peuvent s’adapter à cette méthode de vente tant elles misent sur le matraquage publicitaire de masse et mondial?

Et voilà qu’apparaît le marketing d’influence qui va responsabiliser une personne pour porter un produit. Certes, ce marketing est encore en phase de balbutiement et doit améliorer sa construction et ses performances. Mais ne serait-ce pas un canal beaucoup plus précis et efficace que le canal traditionnel? En effet, le messager s’adresse a une communauté identifiée, fidèle et convaincu ! Mais est-ce que ce canal est le moyen d’humaniser le marketing?

Racontez moi votre expérience client !

Alors? sommes nous là en train de réaffecter les capitaux de la publicité traditionnelle vers le canal de distribution de plus en plus court? Dans tous les cas, l’explosion de ce marketing d’influence ne s’est pas fait sans en y mettre les moyens. Nous sommes passé de la phase « conseils » à la phase « propositions ». Il manque néanmoins et encore, cruellement la matérialisation du produit car le commerce matérialisé ne se dirige pas vers le 100% médias. Il ne peut pas rejoindre la ligne directrice de vente par le canal digital classique, il prendra donc un autre chemin. Le chemin de l’influence de proximité, non mercantile. Et cela rejoins la réflexion de Younghee Lee, la directrice marketing de Samsung, qui affirme une réorientation de l’acte d’achat vers l’influence de proximité, de vraies personnes autour de vous. Elle ne crois plus, ni au marketing d’influence qui budgétise des montants astronomiques, ni aux influenceurs stars mais plutôt en une recherche plus réelles, authentique et naturelle des consommateurs.

L’influenceur est-il suffisant?

Bon, à ce stade de la réflexion, il manque quelque chose. Les nouvelles façons de marqueter (sans cesse redirigées vers les canaux classiques) résistent et trace leur chemin sans trop se préoccuper de la technique ni du canal de vente, mais plus du produit lui-même. Car l’expérience client passe par l’expérience produit, l’utilisation du produit et l’analyse du management client lors de la phase d’acte d’achat.

Il a donc fallu trouver un espace pour être rassurer sur un produit, pour s’assurer que l’expérience d’achat se passe bien. Rappelons que cela se fait dans des millions de commerces, ce n’est pas une nouveauté. Mais alors, est-ce un retour aux sources?

Un avis positif vaut mieux qu’un milliard de campagnes

Pas tout a fait, mais cela s’inscrit bien dans l’humanisation du marketing. Notre curiosité devient de plus en pugnace. Nos questions deviennent de plus en plus précises. Notre exigence devient de plus en plus ciblée. Et le canal qui s’ouvre a nous est celui de « l’avivage ». En effet, la pratique se démocratise et prends de l’ampleur. Il n’est pas possible aujourd’hui de valider un acte d’achat sans avoir décortiqué les avis clients. Car nous voulons savoir et être sur que l’expérience client et l’expérience produit sera positive et correspondra à notre besoin.

C’est pour cela qu’humaniser le marketing ne peut pas être purement mercantile. Cela complique considérablement toutes les stratégies marketing mises en place aujourd’hui tant ce canal de pré-vente ne peut pas être contrôlé ou orienté. Les possibilités sont infinies et les marketing peuvent bien y mettre des milliards, si le produit affiche des avis négatifs ou si l’expérience d’achat n’est pas au point, l’acte ne se fera pas. Il était temps que l’on se tourne vers le commerçant, ses propres stratégies, ses valeurs de ventes. C’est une composante indispensable à la satisfaction client !

 

 

A lire également

Tendance typographique

Cette crise sanitaire fait apparaître un débordement graphique des polices de caractère assez plaisant.

Custom Design
x
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique